Cine’Citoyen: Les migrants ne savent pas nager.

Mardi 17 Avril 2018
à 20:00
à L’Espace Gare de Castries
50 avenue de la Gare

 

L’Atelier Citoyen, dans le cadre de ses Ciné’Citoyen, a souhaité diffuser un film sur l’Aquarius suivi d’un débat avec des bénévoles de SOS Méditerranée.

Sur l’Aquarius, le journaliste Jean Paul Mari est parti comme volontaire pour secourir les naufragés qui se noient par milliers au large des côtes libyennes.


Les migrants ne savent pas nager… Quand ils grimpent sur l’Aquarius en abandonnant leurs embarcations de fortune sur le point de couler, ils sont à bout, exténués après des mois de marche à pied dans le désert, de rétention dans des camps où ils ont été détenus en otages et parfois réduits à l’esclavage. A ce moment précis, ils n’ont plus rien d’humain. Durant cet instant suspendu à bord de l’Aquarius, ils recouvrent enfin une parcelle d’humanité. C’est cet instant que Jean Paul Mari a saisi, celui de la rencontre entre ces miraculés revenus de l’enfer et une poignée de bénévoles qui ont mis leur vie entre parenthèses pour sauver celle des autres.

Chaque jour en mer coûte 11 000 euros afin de financer la location du navire, son équipage, le fuel et l’ensemble des équipements nécessaires pour prendre soin des réfugiés.

Le financement par dons privés reste au cœur de l’identité de SOS MEDITERRANEE.

Plus de 90% du budget 2017 de SOS MEDITERRANEE a été couvert par des dons privés.

L’entrée de ce Ciné’Citoyen est ouvert à tous et à participation libre,
tous les fonds récoltés seront reversés à SOS Méditerranée.

 

Découvrir SOS MEDITERRANEE

SOS MEDITERRANEE est une association civile et européenne de sauvetage en Mer Méditerranée. Crée en 2015, à l’initiative d’une humanitaire française Sophie Beau et d’un capitaine de marine marchande allemand Klaus Vogel, l’association a pour mission de sauver des vies sur l’axe de la Méditerranée centrale, une des routes migratoires les plus dangereuses. Entre janvier 2014 et mars 2018, 13 792 personnes ont été recensées comme s’étant noyées en mer Méditerranée centrale par l’Organisation Internationale des migrations.

Projet franco-allemand d’abord, le réseau s’agrandit en Italie en 2016, puis en Suisse en 2017. Alliant les compétences du monde maritime et de l’humanitaire, SOS MEDITERRANEE poursuit sa mission en mer et à terre, avec trois objectifs :

  • sauver des vies en Méditerranée centrale,
  • assurer la protection des rescapés jusqu’à leur arrivée dans un port sûr
  • témoigner, sensibiliser et informer sur la situation.

Depuis février 2016, SOS MEDITERRANEE affrète l’Aquarius, un navire de 77 mètres positionné à la limite des eaux territoriales libyennes et prêt à intervenir en cas de détresse signalée d’une embarcation.

L’équipe à bord se compose d’une équipe de 11 à 13 marins-sauveteurs, d’un coordinateur des opérations de recherche et sauvetage (SARCO – « Search and Rescue Coordinator »), d’un coordinateur adjoint, d’un chargé de communication et d’un photographe.

Depuis le début des opérations, c’est plus de 27 170 personnes qui ont été secourues par l’Aquarius.

Sources :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *