Du logiciel libre à l’accès libre aux sciences

Article proposé par Renée ABIB.

Journal-cnrs

La prochaine fois que vous verrez un lecteur penché sur un écran dans le métro, songez qu’il n’est peut-être pas absorbé par le dernier ragot concernant une star de la téléréalité, mais en train de lire un article scientifique. Pourtant, la littérature scientifique a mauvaise réputation : elle passe pour être illisible en égale proportion de sa scientificité. On demande alors souvent aux médiateurs en tous genres de simplifier, résumer et illustrer une littérature qui n’a, normalement, pour lecteur et pour destinataire que les spécialistes. lire la suite


 

POUR UNE SCIENCE OUVERTE À TOUS SIGNEZ LA PÉTITION !

Invitez les sénateurs à voter la loi pour une République numérique, en particulier l’article 17, favorable à l’accès ouvert, et l’article 18bis pour le droit à la fouille des données :

Lisez la tribune de Marin Dacos sur le site du journal Le Monde !

Lisez l’étude de l’EPRIST sur le marché captif de l’édition scientifique mondiale :

6 éditeurs accaparent 38 % du chiffre d’affaires mondial et 65 % des profits.

Ils dégagent des taux de marges opérationnelles montant jusqu’à 45% : l’essentiel est reversé aux actionnaires dont les dividendes ont doublé entre 2011 et 2015.

Citoyens, signez la pétition en ligne !

Chercheurs, déposez sur HAL – P7 !

Pour tout information complémentaire


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *