Framasphere a un an ! (et a bien grandi)

framasphereIl y a un an, Framasoft annonçait sa campagne Dégooglisons Internet avec comme but de redonner aux utilisateurs le contrôle de leurs données sur la toile. Premier nouveau service dans cette campagne, Framasphère sort début octobre et propose une alternative à Facebook basée sur le logiciel libre Diaspora*. En un mois, 5000 personnes rejoignent le site. Ce sont aujourd’hui 18.000 inscrits qui échangent en sécurité sur Framasphère avec les 650.000 autres utilisateurs de Diaspora*.

diaspora

Pendant cette année, Framasphère a continué de suivre les évolutions de Diaspora*. Une nouvelle version majeure, la 0.5.0.0, a donc été mise à disposition des utilisateurs en mai dernier.

Les améliorations de cette nouvelle version proposent entre autres :

  • Sur ordinateur
    • Redesign des pages de profil
    • Redesign des gestions de contact
    • Meilleure gestion des notifications
  • Sur mobile
    • possibilité d’ajouter / supprimer des contacts
    • affichage des tags suivis
  • Pour votre vie privée
    • suppression par défaut des données exif des photos envoyées
    • proxyfication des images externes
    • remplacement du contenu des emails de notifications par un texte générique

Tout ceci sans compter les très nombreuses corrections de bugs. Plus d’informations sur le blog officiel du projet (en anglais).

Le cycle de sortie de Diaspora* a évolué depuis cette version majeure et une nouvelle version mineure est maintenant disponible toutes les six semaines. Framasphère est mis à jour en suivant et est donc actuellement en version 0.5.3.0. Nous avons aussi récemment travaillé sur le serveur pour améliorer ses performances.

Et vous, comment avez-vous vécu cette année sur Diaspora* ? Venez partager vos anecdotes et remarques en utilisant le tag #framasphere !

Je me connecte

Et n’oubliez pas que vous pouvez facilement inviter vos amis à vous rejoindre ! Plus d’information dans la colonne de droite sur la page principale.

Librement, l’équipe Framasoft

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *