Le tirage au sort, retour de voyage dans l’Antiquité grecque

Au musée de l’Agora à Athènes, trois objets (dont on pourrait avec profit s’inspirer de nos jours !), témoignent des pratiques de la démocratie athénienne antique (Ve s. av J.C.):

1- Le Klérotèrion

C’est une « machine » à tirer au sort les citoyens (assemblées, jurys, magistrats…)

klérotérion klérotérion2
Fragment de klérotèrion en marbre Tablettes en bronze portant les noms des citoyens

(Athènes, musée de l’Agora, IVe siècle av. J.C.) 

 klérotérion4 Reconstitution du klérotèrion

Les lignes verticales correspondent aux tribus d’Athènes. Dans les fentes étaient insérées des tablettes en bronze sur lesquelles étaient gravés les noms des citoyens nommés de l’année. Sur le côté gauche, un tube surmonté d’un entonnoir dans lequel on mettait des billes noires (pour rejeter) et des blanches (pour choisir). On laissait sortir les billes une par une en bas du tube. On enlevait les plaques (une ou toute une ligne) lorsqu’une bille noire apparaissait, on conservait les plaques correspondant à une bille blanche.

klérotérion5 klérotérion6

Il nous reste aujourd’hui, en France, le tirage au sort des jurys d’assises (et le Conseil d’administration de l’Atelier citoyen de Castries!).

2- La clepsydre

Elle servait à limiter la durée d’un discours ou d’une plaidoirie.

clepsydre

 

Clepsydre : en haut, l’authentique restaurée, en bas, une copie moderne (fin Ve, début IVe s. av. J.C)

 

 

 

Les orateurs avaient un temps de parole limité. On remplissait la clepsydre d’eau et on comptait le temps qu’on désirait accorder à la personne qui prenait la parole en la laissant se vider. Celle-ci, appartenant à la tribu Antiokhide, mettait six minutes à se vider. Des graduations à l’intérieur de la clepsydre permettaient de moduler le temps imparti.

3- L’ostrakon

C’est un tesson de poterie ou un éclat de calcaire utilisé dans l’Antiquité comme support d’écriture. Il n’était pas destiné à durer (on pouvait s’en servir comme pense-bête ou liste de courses, par exemple).

klérotérion3 klérotérion7

Ostrakon portant le nom de Thémistocle (Ve s. av JC)

Mais il servait aussi à protéger la cité des aspirants au pouvoir despotique. Le citoyen écrivait sur un ostrakon le nom de l’homme qu’il désirait évincer. Si le nombre requis d’ostrakons était atteint, l’homme politique désigné était banni de la cité pendant 10 ans. Le grand stratège Thémistocle en fit les frais en 471 av. J.C.

L’ostrakon a donné en français le mot ostracisme.

Un exemple de démocratie

« Nous vivons sous un régime de liberté non seulement politique mais sociale, d’où toute méfiance dans nos rapports quotidiens est exclue » a dit Périclès en 431 av. J.C.

La démocratie athénienne se présente comme une sorte de pyramide, mais la pointe en bas. Le grand nombre, loi de la démocratie, fait pression sur le petit nombre.

Assemblée souveraine : l’Ekklésia (tous les citoyens âgés de 20 ans et plus)

500 conseillers (la boulè)

50 prytanes

10 stratèges

9 archontes

 

Tous sont tirés au sort, sauf les stratèges (guerre, impôts, police) qui sont élus. Tous sont rétribués, sauf les stratèges qui doivent donc, pour être éligibles, posséder une propriété foncière assurant un revenu.

L’assemblée souveraine (l’Ekklésia) a des attributions législatives, exécutives et judiciaires. Elle est responsable des ostracismes. Chacun a droit à la parole.

Les limites

Rappelons toutefois que seuls les hommes ayant le statut de citoyen athénien pouvaient faire partie des assemblées. Les femmes, les étrangers et les esclaves en étaient exclus.

L’assemblée souveraine de tous les citoyens peine à se réunir : parmi 30 000 citoyens environ, on arrive difficilement, et souvent de force, à en réunir 6000 sur l’agora (place publique). D’abord, il n’y eut aucune indemnité puis, au cours des années, chaque citoyen présent reçut une obole, puis deux, jusqu’à six vers 325 av. J.C. pour les indemniser de leur journée de travail perdue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *